Home
Dialogue civilo-militaire

Dialogue civilo-militaire

RENCONTRE D’ECHANGES ENTRE LES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE ET LES REPRESENTANTS DE LA REGION CENTRALE
Le contexte sociopolitique de notre pays le Togo a été marqué ces dernières années par des vagues de manifestations politiques et sociales. Si certaines manifestations se sont déroulées dans le calme, d’autres par contre ont fini par des incidents malheureux et de troubles graves à l’ordre public préjudiciables à la vie et à la sécurité des personnes, y compris des biens. Ces différentes manifestations ont fini par détériorer les relations entre les populations civiles et les forces de défense et de sécurité. Voilà pourquoi, le ministère de la sécurité et de la protection civile avec l’appui du Programme Nations Unies pour le Développement(PNUD) a organisé une rencontre d’échanges à Sokodé les 22 et 23 octobre 2019 avec pour cible le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale(HCCRUN), les autorités locales, les forces de défense et de sécurité, les organisations de jeunes, de femmes, les confessions religieuses, la chefferie traditionnelle et les représentants des structures à la base autour du thème suivant : « Dialogue civilo-militaire, outil efficace de prévention et de résolution des conflits au Togo ». Ces deux jours d’intenses travaux ont conduit les participants à travers des communications et des échanges en carrefour à faire un état de lieux des rapports dans entre les forces de défense et de sécurité et les populations, à faire des propositions permettant d’améliorer les relations entre les deux entités, à définir à travers des propositions concrètes permettant de prévenir les conflits entre les deux entités et enfin à trouver des pistes de solutions pour faciliter le vivre-ensemble entre les deux couches. Ces travaux ont connu un grand engouement de la part des participants. Puisse la grâce du Seigneur aider à une cohabitation pacifique entre les civils et les militaires.

P. Moise DADJA

Leave a Comment

*

*