Home
Messe à la Prison civile

Messe à la Prison civile

MESSE DE LA NATIVITE DU SEIGNEUR A LA PRISON CIVILE DE SOKODE
« J’étais en prison et vous m’avez visité » (Mt 25,36). C’est fort de cette parole du Christ que le 25 décembre 2019, Mgr Célestin-Marie GAOUA, l’Evêque de Sokodé s’est rendu à la Prison civile de Sokodé afin de célébrer la Nativité du Seigneur aux côtés des détenus. Il en a profité également pour inaugurer la nouvelle chapelle. Pendant l’Eucharistie qu’il a présidée, on pouvait voir à ses côtés les Pères Albert-Marie ABALA et Bernard BARDOUILLET, les chargés de l’Aumônerie de la Prison civile. Les Pères Grégoire TATOA, Jean-Paul SAGADOU et Moïse DADJA ont également concélébré à cette Eucharistie. De nombreux fidèles du Christ, ‘amis de l’aumônerie’ ont pris d’assaut la Prison civile afin de prier avec tous les détenus. C’est l’équipe chant du Renouveau et la fanfare Sainte Cécile de la Paroisse Cathédrale Sainte Thérèse qui ont dirigé l’animation des chants liturgiques. Dans sa méditation, le prélat a laissé entendre que le salut est offert à tous les hommes et ils doivent se disposer à l’accueillir. Mgr Célestin-Marie a dit aussi que si nous voulons faire avancer les choses dans notre vie individuelle, c’est ‘Dieu sauve’ Jésus qu’il faut écouter, qu’il faut suivre et la chapelle offerte à la Prison civile est un lieu qui devra permettre la rencontre avec Jésus ‘Dieu sauve’. S’adressant plus particulièrement aux détenus, il les a exhortés à l’espérance et l’espérance pour eux est cristallisée dans le mot ‘libération’ « Nous sommes venus au nom de l’Eglise catholique prier avec vous pour qu’un jour cette libération devienne réalité pour chacun d’entre vous » devait marteler l’ordinaire de Sokodé. La célébration de la Messe s’est déroulée dans une atmosphère bon enfant. La joie de la naissance de Fils de Dieu se lisait sur presque tous les visages. Au terme de la Messe, le représentant des détenus, le régent de la Prison civile et les Aumôniers ont pris tour à tour la parole pour remercier essentiellement l’Evêque de Sokodé pour sa présence à leurs côtés. Après la Messe, les détenus ont bénéficié d’un ‘repas de fête’ offert par des bienfaiteurs. Merci à l’Evêque de Sokodé, merci à tous les bienfaiteurs et enfin merci à tous ceux qui ont fait le déplacement de la Prison civile de Sokodé afin de vivre la Messe de Noël. Que l’Enfant de Bethléem apporte à tous la paix et le bonheur. Amen.

P. Moise DADJA

Leave a Comment

*

*