Home
Messe chrismale à Sokode

Messe chrismale à Sokode

MESSE CHRISMALE A LA CATHEDRALE DE SOKODE LE MARDI SAINT

Tous les prêtres œuvrant dans le diocèse de Sokodé ont renouvelé leurs promesses sacerdotales au cours de la Messe chrismale tenue le mardi 16 avril 2019 à la cathédrale Ste Thérèse.   Au cours de cette célébration eucharistique qui a connu une grande participation du peuple de Dieu, Mgr Célestin-Marie Bawilima GAOUA a procédé à la bénédiction des huiles saintes à savoir le saint chrême, l’huile des catéchumènes et l’huile des malades. Dans son adresse à l’endroit du peuple de Dieu réunie pour la circonstance, Mgr Célestin-Marie a mis en exergue le fait que le sacerdoce, c’est le mystère d’un amour sans limite ; c’est un mystère d’unité qui ne peut se comprendre qu’en Dieu seul. Le prélat s’est longuement arrêté sur l’Eucharistie comme « sacrement de la transformation » de ceux qui la reçoivent. S’adressant au peuple de Dieu rassemblé, l’ordinaire du lieu a posé les questions suivantes : « Avons-nous une conscience aiguë en la force de la transformation de l’Eucharistie que nous célébrons et que nous recevons ?   Notre vie en communauté de religieux, religieuses, d’équipe sacerdotale ou de couple laisse-t-elle des signes que l’Eucharistie nous transforme-t-elle ? Pour finir son exhortation, Mgr Célestin-Marie a mis en évidence le fait que la vocation à la sainteté est beaucoup exigée des ministres de l’Eucharistie. Il n’a pas manqué d’inviter à la prière pour lui en tant qu’évêque, pour les prêtres, religieux et religieuses afin que leur amitié avec le grand prêtre par excellence Jésus-Christ les transforme en permanence et que leur vie porte beaucoup de fruits, d’agréables odeurs de sainteté. Commencée à 8h30, cette messe chrismale a duré deux heures d’horloges. Plusieurs chorales ont assuré l’animation liturgique.   Mgr l’évêque de Sokodé a partagé à la fin de la messe un verre d’amitié et de fraternité avec les prêtres, les religieux, les religieuse et les personnes consacrées. Fructueuse semaine et bonne montée vers Pâques.

P. Moise DADJA

Leave a Comment

*

*