Home
Profession perpétuelle et Jubilé d’argent des Sœurs de la Providence de St André de Peltre

Profession perpétuelle et Jubilé d’argent des Sœurs de la Providence de St André de Peltre

Profession perpétuelle et Jubilé d’argent des Sœurs de la Providence de St André de Peltre  à Adjengré.

Le samedi 8 décembre 2018 en la solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, les révérendes sœurs Albertine-Espoir ALAVO et Elise ADJONYA ont fait leur profession perpétuelle dans la congrégation des sœurs de la Providence de St André de Peltre. Trois autres religieuses de la même congrégation ont magnifié le Seigneur pour sa fidélité et la leur à son service, il y a vingt-cinq ans : il s’agit des révérendes sœurs BANAWAI Jeanne, BLEOUSSI Victorine, INANDJO Léontine. C’est la Paroisse St Joseph Artisan d’Adjengré dans le doyenné de Sotouboua qui a accueilli cette célébration. L’Eucharistie a été présidée par l’Ordinaire du lieu Son excellence Mgr Célestin-Marie B. GAOUA entouré d’une dizaine de prêtres de Sokodé et d’ailleurs. On notait à ses côtés la présence son frère et ami l’évêque du diocèse de Kandi au Bénin son Excellence Mgr Clet FELIHO.

En effet, dans l’homélie qu’il a prononcée, l’évêque de Sokodé a souligné le fait que les merveilles de Dieu se résument en un mot qu’est le salut. Le salut de Dieu est gratuit. Il réside d’un choix délibéré de sa part. Il le réalise en Jésus-Christ. En lui selon l’Apôtre St Paul, il nous a rendus saints et immaculés. L’Immaculée-Conception de la Vierge Marie est une vérité de foi. Marie a reçu ce privilège par pure grâce. Par ailleurs, en spéculant sur la vie religieuse, Mgr Célestin-Marie a souligné le fait qu’on y entre parce qu’on y a découvert un chemin de salut, un chemin de bonheur. Elle est un état de vie qui offre à ceux et à celles qui entrent les moyens spirituels de parvenir au salut. Pour finir le prélat a insisté sur le fait que les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance sont des moyens et non une fin en soi. Après l’homélie, la cérémonie de profession proprement dite a été marquée par entre autres l’appel des professes, le dialogue avec l’évêque, la litanie des saints, la ratification des vœux par la Révérende Sœur Marguerite EZOU en sa qualité de Supérieure Provinciale de l’Afrique de l’Ouest, la bénédiction et la remise des alliances, l’accueil, la signature. Quant aux sœurs jubilaires, elles ont renouvelé leur consécration. La liturgie eucharistique fut la dernière partie de cette cérémonie riche en grâce et en bénédiction. L’honneur est revenu à la sœur Elise ALAVO de prononcer le mot de remerciement à l’endroit des évêques, des prêtres concélébrant, des religieux et religieuses, des autorités administratives, des fidèles laïcs, des parents, amis et bienfaiteurs venus de près ou de loin pour leur manifester leur proximité et leur prière.

 

Commencé à 8h30, l’Eucharistie s’est achevée aux environs de 11h30. Plusieurs chorales ont animé cette messe de profession dont la chorale fédérale d’Adjengré. C’est dans l’allégresse qu’à la sortie de la messe, les sœurs ont partagé un verre d’amitié avec tous les invités.
P. Moise DADJA

 

 

Leave a Comment

*

*